Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

The abandoned fire brigades

Publié le par Renaud

The abandoned fire brigades

Un clic pour etre dans l'ambiance

"Good Times Bad Times" se termine et laisse la place à "Babe i'm Gonna Leave You" juste au moment où j’arrive devant la bâtisse. Tout au long du trajet Robert Plant et sa bande ne m'ont pas lâché. Pour les non initiés mister Robert Plant est le chanteur de LED ZEPPELIN, le meilleur groupe de rock que la terre n'ait jamais porté... et je ne remercierai jamais assez mon père de m'avoir dit un jour " tiens, écoute ça, c'est mieux que tes trucs de Jazzrock". J'entends déjà les "oui mais c'est une histoire de gout" et blablabla et blablabla. Il n'est pas question de gout ici mais de qualité. Le meilleur groupe je vous dis ! Basta !

Bon dieu que ce bâtiment est laid, rien n'est photogénique ici, rien à en tirer. Peu m'importe, car pour une fois seul le contenu de ce lieu m’intéresse. La ville dans la quelle je suis, a stocké tous ces vieux véhicules de pompier dans cet entrepôt. Un entrepôt immense dans lequel dort une bonne cinquantaine de voitures, camions et 4x4. Je vous l'accorde, ce n'est pas vraiment de l'urbex mais qu'importe le flacon, pourvu qu'on ai l'ivresse hein...

L'orage n'est pas loin.

L'orage n'est pas loin.

Une fois à l’intérieur je ne sais plus où donner de la tête. D'ailleurs il me faudra un petit moment avant de me décider à faire ma première photo. Je flâne au milieu des rangées de camions sans idées précises. Dehors le tonnerre gronde, des averses se succèdent alternant éclaircies et orages puissants. L'odeur de la terre mouillée venant de l’extérieur se mélange à celle des vapeurs d'essences et de gasoils. La sensation de se sentir bien à l’abri alors que dehors les éléments se déchainent est très réconfortante. Le vent et la pluie peuvent tout emporter s'ils le souhaitent, moi je savoure ce moment, à l'affut de la moindre photo intéressante. D'ailleurs, ici il n'est pas question de partir à l'abordage, il faut regarder et regarder encore, jusqu’à ce que "le" petit détail se démarque . En général, au début je ne vois rien, comme aveuglé par l’immense tableau qui se dresse devant moi... je ne vois pas l'essentiel. Un deuxième passage (voir un troisième) me permet de trouver une photo évidente... si évidente que je ne peux m’empêcher de me dire "comment t'as fait pour rater ça?".

Au beau milieu de mon délire photographique, une pensée traverse mon esprit. Tous ces gens, tous ces gens qui ont eu un jour la malchance de devoir prendre place dans ces ambulances... Moi je suis là, totalement euphorique, bondissant d'un camion à l'autre, et j'ai d'un coup le sentiment de ne plus être à ma place. L'espace de quelques minutes je touche du doigt la réalité de ce que je suis en train de photographier. Et cela me mène un peu loin dans ma réflexion... car il ne s’agit pas seulement des personnes secourues... LES POMPIERS, j'imagine sans mal ces soldats du feu venant souffler quelques minutes à l’abri derrière ce camion alors que le brasier fait rage un peu plus loin. Les traits tirés, le visage noirci par la suie, la gorge en feu, descendant une bouteille d'eau d'un trait.. Véritable faiseurs de bien, à classer dans la catégorie "dernier héro des temps modernes". Ils ont du y laisser quelques plumes. Respect.

Petit con est partout

Petit con est partout

Ici, comme ailleurs "petit con" est passé par là et s'en est donné à cœur joie. Ceci étant, il aurait tort de s'en priver... le bâtiment est magistralement ouvert, ce qui confère un accès quasi autorisé aux vandales et aux pilleurs. Les capots des jeeps sont relevés, la moitié des pièces sont parties. des vitres sont explosées ... juste par plaisir. Il est évident que la mairie s'en fou royalement car sans cela, il y a bien longtemps qu'elle aurait pris soin de monter quatre parpaings pour boucher l'entrée.

La pluie s'est arrêtée de tomber, il est temps pour moi de partir.

La voiture, une clope, la maison.

The abandoned fire brigades
The abandoned fire brigades
The abandoned fire brigades
The abandoned fire brigades
The abandoned fire brigades
The abandoned fire brigades
The abandoned fire brigades
The abandoned fire brigades
The abandoned fire brigades
The abandoned fire brigades
The abandoned fire brigades
The abandoned fire brigades
The abandoned fire brigades
The abandoned fire brigades
The abandoned fire brigades
The abandoned fire brigades
The abandoned fire brigades
The abandoned fire brigades
The abandoned fire brigades

Commenter cet article

Canadas Serge 02/06/2016 17:12

Haaaa !!!!! Ledzep. C’est toujours mon groupe de prédilection. Difficile d’en sortir. Il m’arrive même d’avoir parfois une petite larme au coin de l’œil quand je les écoute. Une larme, car je sais qu’il n’existe plus et même s’ils se reforment il en manquera un. Jhon Bonham dit Bonzo (son surnom) qui est parti de l’autre coté pour redevenir poussière. Un batteur unique par sa technique et son influence qui a marqué l'histoire du rock.
J’ai fais découvrir Ledzep à mon fils (Qui parfois me manque un peu trop) mais lui m’a fait découvrir et apprécier le Jazz-rock avec Sixun entre autre. Certes, pour moi ça ne vaut pas les vibrations que me procure Ledzep, mais j’avoue qu’avec le temps j’y ai pris gout et j’en écoute souvent

Mais revenons à l’idée initiale de l’Urbex.
Voir ces véhicules à l’abandon est criminel quand on sait le nombre de collectionneurs qui seraient intéressés, d’autant qu’ils feraient vivre la mémoire de ces hommes que l’on « du feu » mais qui aussi sauvent des vies.
Comme à chaque fois, je me suis régalé de tes images bien faites et de tes reportages et je découvre ce que je croyais qui n’existait pas.
L’Urbex fait avec ton état d’esprit et ton éthique est noble. Continue comme cela, de plus en plus de monde apprécie ton blog a travers tes textes et tes images…… et je t’aime.

Renaud 14/06/2016 08:12

Salut Pa,

Désolé pour ma réponse tardive, ton message est un peu passé au travers des autres.
Je me rappel encore le premier jour ou j'ai mis leurs tt premier album dans ma platine, c'était déjà cet album là. A l'époque je n'avais pas apprécier mais quelques mois plus tard et toujours avec ce meme album et ce meme titre "Good Times Bad Times" j'ai eu pris une claque énorme et je ne me suis plus jamais arrêté de les écouter.... parfois pendant des heures.

Toi aussi tu me manques et j'aimerais bien que l'on vienne te faire une petite visite en Aout (j'aurais quelques jours de congé) et ce serait sympa qu'on se fasse une sortie photo ensemble, urbex (si d'ici là tu me trouves un spot) ou animalière.
Milles mercis pout tes compliments et commentaires qui me touchent à chaque fois, tu es mon best fan depuis le début.

L'urbex est un peu à l'image de notre société. Consommation poussée à l'extrême, manque de respect de nos anciens, de notre patrimoine, de notre environnement et dans un sens plus large... de notre planète (tiens... je crois que je vais garder cette idée pour mon prochain article lol).

UN BIG BIG ANNIVERSAIRE JEUNE HOMME, JE T'EMBRASSE BIEN FORT !!!! PRENDS SOIN DE TOI.